Cueillette du jour : la coulemelle, ou lépiote élevée




Aujourd'hui, je suis tombée sur une quinzaine de champignons hauts sur pieds, tellement impressionnants et inattendus que je me suis arrêtée. Et là, j'ai eu le plaisir de constater qu'il s'agissait de coulemelles, ou lépiote élevée que je vous présente de ce pas!


On peut trouver ce champignon entre le mois d'août et le mois d'octobre, plutôt dans les prairies ou les bois clairs. On le trouve soit en isolé, soit en troupes.

Ce champignon est intéressant du fait de sa taille : on remplit vite le panier! Mais aussi pour sa fine saveur qui est d'ailleurs recherchée. C'est simple, c'est l'un de nos préférés!

Mais attention tout de même, car si elle semble facilement reconnaissable du fait de traits particuliers, elle peut être confondue avec d'autres espèces de lépiotes toxiques ou mortelles... La taille est un critère important pour ce champignon et il est indispensable d'exclure les lépiotes de petite taille.



Les clés de détermination
Une clé de détermination, dans le monde végétal, permet de discriminer, c'est-à-dire de catégoriser les espèces. En se fiant aux clefs de détermination, vous aurez moins de chance de vous tromper d'espèce. Bien entendu, cela ne remplacera pas l'oeil du spécialiste, et vous devrez faire valider votre cueillette avant consommation.



Chapeau


D'abord fermé lorsque le champignon est jeune, il a l'aspect d'une baguette de tambour; puis d'un parasol lorsqu'il se développe.
Le chapeau mesure de 10 à 30 cm de diamètre. 
Mamelonné au centre, il est revêtu de nombreuses écailles brunes sur fond blanc. Le centre du champignon est surélevé du fait de la présence du mamelon lisse et brun.


Le dessous du chapeau comprend de nombreuses lamelles blanches tirant vers le beige, fines, serrées et bien séparées, de 10 à 15mm de large, devenant rouge sur les arêtes avec l'âge.
La chair dans le chapeau est blanche et tendre.













Ici, le chapeau ne présente pas les classiques écailles brunes qui ont disparu en raison de fortes pluies.




Pieds
Grêle et élevé, de 20 à 40cm
Fibreux, et creux à l'intérieur, il se casse facilement dans la longueur
Bulbeux à la base
Recouvert de chinures brunes irrégulières
Présence d'un anneau large et coulissant, brun et blanc, d'aspect laineux





Autres
J'ai par ailleurs constaté qu'il est possible de détacher le pieds du chapeau simplement en le tirant. On obtient une démarcation nette.


C'est un champignon qui dégage une odeur agréable



Côté cuisine
Ce champignon se consomme jeune, lorsque les lamelles sont de couleur blanche.
Le pieds, bien que comestible, est fibreux, nous ne consommons donc que le chapeau..
Certains consomment la coulemelle crue, avec une salade. Nous la préférons simplement revenue dans l'huile d'olive, additionnée de sel et de poivre!



IL est également possible, pour une présentation plus originale, de faire revenir le chapeau entier!




Aucun commentaire

Une idée, une remarque? Merci de nous faire part de votre commentaire. Toutes les contributions sont les bienvenues.

Fourni par Blogger.